Bue à Paris

C’est un lieu insolite, caché au numéro 79 de la trop longue Rue St-Maur. Depuis l’extérieur, rien ne laisse imaginer qu’un immeuble de sept étages (du sous-sol au grenier) cache une brasserie artisanale !

BAPBAP, c’est Brassé A Paris, Bu A Paris. L’œuvre de deux amis – Edouard et Archibald – qui se sont rencontrés au collège et qui ont découvert le bonheur de déguster des bières artisanales entre Brooklyn et Francfort.

Dans le XIe arrondissement, ils ont trouvé un immeuble pour fabriquer une bière locale, quasi 100 % parisienne. Dix tonnes de matériels ont été rassemblés pour travailler l’orge et le blé, venus de la région. Seul le magique houblon fait davantage de kilomètres.

Le premier étage a été détruit pour autoriser l’installation d’une salle de brassage de 20 hl et des immenses fermenteurs de 40 hl sur le sol du rez-de-chaussée. Au-dessus des bureaux du 2e étage, un moulin sert au concassage des grains à côté d’un silo à malt. Le sommet permet de stocker les emballages avant l’ultime rendez-vous… Au sous-sol !

C’est sous la rue que l’embouteillage (c’était prédestiné dans Paris !) est effectuée avec la mise en fûts… Une chambre chaude sert aussi à la seconde fermentation, en bouteille.

La première bière à être sortie des cuves de la Rue Saint-Maur est « l’Originale », vue comme une interprétation parisienne des bières belges rondes. La gamme s’est ensuite étendue à la bière blanche « Blanc Bec », la très américaine « Vertigo » et la brune « Toast ».

Les bières BAPBAP sont à découvrir directement à la brasserie du 79 rue St-Maur (une petite boutique a ouvert ses portes) et dans une belle collection de bars parisiens (surtout dans le XIe !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *